Experte en management, communication & relations commerciales en ALSACE

10 rue du Hibou - 67600 Sélestat - 06 81 67 33 47

Engagement au travail : donner du sens pour motiver

Engagement au travail
IFAI Institut français d'appreciative inquiry

L’Institut Français d’Appreciative Inquiry de Paris (IFAI) a publié un article intitulé “La mise en action du sens au travail pour agir sur l’engagement, la motivation et la vocation des salariés.”

L’article, rédigé par J.C. Barralis et Jean Pagès, explique la notion d’engagement d’un salarié à son organisation.

Les auteurs mettent en avant cette notion d’engagement au travers de la démarche appréciative et du processus. Nourrir et enrichir le travail au-delà de l’activité elle-même est possible. La démarche appréciative permet d’y accéder au travers du processus en 5 étapes.

Engagement au travail et motivation

Il faut différencier l’engagement de la motivation.

ENGAGEMENT

L’engagement de l’employé est « la relation affective intense qu’un employé éprouve à l’égard de son organisation et elle l’influence à déployer à sa guise un plus grand effort envers son travail ».

MOTIVATION

La motivation est « l’ensemble des facteurs déterminant l’action et le comportement d’un individu pour atteindre un objectif ou réaliser une activité. C’est la combinaison de l’ensemble des raisons conscientes ou non, collectives et individuelles, qui incitent l’individu à agir au sein d’une équipe ».

Comment s’engage le salarié ?

On relève 3 types d’engagement chez un salarié :

  • L’engagement affectif qui concerne l’attachement, l’identification et l’implication d’un employé à son organisation.
  • L’engagement normatif qui fait émerger le sentiment de devoir ou de responsabilité lié à une obligation morale.
  • L’engagement de continuité qui fait référence à la conscience des coûts à supporter à une démission ou une rupture.

Qu’est-ce qui favorise son engagement ?

6 propriétés favorisent l’engagement au travail des salariés :

  • La variété et le défi.
  • L’apprentissage continu.
  • L’autonomie subjective et objective.
  • La reconnaissance et le soutien.
  • La contribution sociale qui fait sens et construit l’identité sociale et la dignité personnelle.
  • Un futur désirable au travers de l’espérance.

Comment conçoit-il son travail ?

3 façons de concevoir le travail par un employé

  • Celui qui considère son travail comme un job (travail alimentaire).
  • Celui qui considère son travail comme une carrière (le travail permet d’évoluer à coups de promotion).
  • Celui qui considère son travail comme une vocation (le travail est une activité sociale utile).

Sens du travail et sens au travail

Le sens du travail et le sens au travail ont un fort impact sur l’engagement d’un collaborateur :

  • Le sens du travail indique une direction et oriente les actions et un but à atteindre.
  • Le sens du travail donne une signification au travers des valeurs, des croyances, des modes de pensées, du vécu et des critères individuels et collectifs.
  • Le sens du travail procure des sensations physiques et émotionnelles.

La notion d’engagement au travail permet ainsi de compléter celle de la motivation et d’envisager autrement de manager ses équipes.

  • Comment envisager de partager une vision qui peut donner du sens ?
  • Comment construire une identité collective autour d’un objectif ?
  • Comment favoriser la vocation d’un collaborateur ?

La démarche appréciative permet de répondre à ces questions.

Ressources de l’IFAI sur l’Appreciative Inquiry

Laurence Perrin, Expert management, communication et relations commerciales, ALSACE

Formation managériale

Laurence Perrin propose des formations pratiques pour les managers

En savoir plus

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail
Commentaires fermés sur Engagement au travail : donner du sens pour motiver

Les commentaires sont fermés.